plantes médicinales

Publié le par Acyaana

Aubépine

 

 

 

 

 

 

 

 

Descriptif

L?Aubépine est un petit arbuste épineux aux fleurs blanches et groupées qui donnent naissance à de petits fruits rouges surnommés « poires d?oiseaux. »


Historique

Déjà célébrées par Ronsard dans ses odes, les vertus des sommités fleuries de l?Aubépine ont été découvertes à la fin du XIX siècle par un médecin Irlandais qui l?utilisa avec succès pour régulariser le rythme cardiaque et les problème circulatoires. A l?heure actuelle, on l?utilise pour diminuer la nervosité, les palpitations cardiaques et tous phénomènes liés au stress.


Composants

Les sommités fleuries de l?Aubépine sont riches en flavonoïdes comme l?hypéroside et la vitexine qui ont un effet bénéfique sur le rythme cardiaque.


Usages

L?Aubépine est traditionnellement utilisée pour régulariser le rythme cardiaque et la tension artérielle ainsi que pour tempérer la nervosité, ce qui favorise la relaxation et le retour du sommeil réparateur.

 (voici l'aubépine à l'état de fruit)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Escholtzia


 


 

 

 

 

 

Descriptif

C?est une belle plante aux fleurs jaunes caractéristique qui est originaire de Californie où elle couvre de vastes étendues à proximité des forêts de Séquoias. L?Escholtzia fait partie de la même famille que les coquelicots


Historique

Originaire de la Californie, l? L?Escholtzia fut introduite en Europe au XIX siècle comme plante ornementale par J.F Escholtz, botaniste russe. Les indiens utilisaient la sève de cette plante pour ses propriétés analgésiques, notamment en cas de maux de dents.


Composants

L? L?Escholtzia des alcaloïdes tels que la protopine et ceux du groupe de la pavine qui lui confère des propriétés régulatrices dans les cas de nervosité et d?agitation avant l?endormissement.


Usages

L'Escholtzia est traditionnellement utilisée pour retrouver un sommeil réparateur et paisible.

 

 

 

 

L'Onagre

 

 

 


 

 

 

 

Descriptif

L'Onagre est une plante originaire d?Amérique du nord, que l?on reconnaît à ses magnifiques fleurs jaunes odorantes qui s'épanouissent le soir (d'où le nom anglais d'Evening primrose.) Elle est aujourd?hui répandue dans la plupart des régions tempérées où elle pousse sur les sols en friche, surtout sablonneux. Elle est actuellement cultivée pour l'huile que l'on extrait de ses graines par première pression à froid.


Composants

Cette huile est riche en acide linoléique (65-80%) et en acide gamma linoléique (8-14%) qui sont des acides gras essentiels de la série oméga 6. Ce type d?acide gras essentiels a une action favorable sur le cycle menstruel en régulant les troubles, notamment d?origine hormonale, qui y sont liées.


Usages

L'huile d'Onagre est traditionnellement utilisée pour le bien-être féminin en cas de troubles prémenstruels tels qu'une légère irritabilité ou des ballonnements.

 

 

 

 

 La Myrtille

 


Descriptif

La Myrtille, est encore vigne des montagnes ou airelle, est un petit arbuste à feuilles caduques très répandues dans l’hémisphère Nord.


Historique

Les fruits de la Myrtille sont consommés depuis la préhistoire. La médecine traditionnelle mentionne assez peu leur usage et c’est surtout de la pratique populaire et de l’Empirisme que sont sorties les applications médicinales modernes des différentes parties de l’airelle. Ste Hildegarde (XII siècle) déclare la myrtille bonne pour le sang et pour promouvoir la menstruation.


Composants

Les fruits ou baies, de couleur bleu noir, contiennent des tanins, des vitamines A,C et des anthocyanosides.


Usages

La baie de Myrtille est traditionnellement utilisée pour soulager les diarrhées et les colites en cas de troubles de la circulation veineuse et capillaire et pour améliorer la vision nocturne.

 

 

 

 

Le Fragon


 


Descriptif

Le Fragon ou Petit Houx ou Myrte sauvage est un petit arbuste vivace aux baies rouge vif. Le Fragon est commun dans le midi de l’ouest de la France. Il fait partie de la famille des Liliacées.


Historique

Le Fragon était très employé durant l’antiquité selon le médecin grec Dioscoride (premier siècle avant notre ère), le Fragon épineux stimule le besoin d’uriner et soulage les troubles veineux.


Composants

Le Fragon possède des vertus diurétiques et veinotoniques grâce aux saponosides et flavonoïdes qu’il contient et qui sont principalement le ruscocide et la rutine.


Usages

Le Fragon est traditionnellement utilisé pour retrouver une sensation de jambes légères et pour améliorer la circulation veino-lymphatique.

 

 

 

 

L’Eleuthérocoque


 

 


Descriptif

L’Eleuthérocoque encore appelé « Ginseng russe » ou « buisson du diable » est un arbuste épineux, aux feuilles palmées et longuement pétiolées. L’Eleuthérocoque est originaire de Chine et du Japon. Le fruit est une baignoire à cinq noyaux.


Historique

La racine d’Eleuthérocoque était traditionnellement utilisé par les chamans sibériens et entrait dans de nombreuses préparations chinoises.


Composants

La racine de l’Eleuthérocoque est riche en eleuthérosides. Ses composants sont à l’origine des vertus adaptogènes (adaptation de l’organisme à différentes situations) qui lui sont attribuées.


Usages

L’Eleuthérocoque est traditionnellement utilisé en cas de fatigue physique et intellectuelle chez les personnes âgées et en période d’examen. Il est apprécié pour ses vertus revitalisantes et toniques.

 

 

 

 

L’Harpagophytum


 


Descriptif

C’est une plante originaire du sud du continent Africain qui pousse à l’état sauvage en particulier dans le désert du Kalahari (Namibie, Botswana.) Son nom de griffe du Diable provient de ses fruits qui portent des crochets recourbés et assez acérés et qui se prennent dans la toison et les sabots de l’antilope.


Historique

Depuis les âges les plus reculés, les sorciers africains utilisaient l’Harpagophytum pour soigner les maux les plus divers. C’est à sa racine que l’Harpagophytum doit ses propriétés bénéfiques. Des échantillons furent ramenés en Allemagne en 1904 par le témoin d’une guérison « miraculeuse » en Namibie : l’Harpagophytum procumbens était découvert en Europe.


Composants

La racine secondaire d’Harpagophytum est riche en harpagosides et en procumbosides qui lui confèrent une activité anti-inflammatoire naturelle.


Usages

Doués de propriétés exceptionnelles, l’Harpagophytum est traditionnellement utilisé pour favoriser la souplesse et le bien-être articulaire.

 

 

 

 

Millepertuis


 


Descriptif

Le Millepertuis est une plante herbacée commune aux bords des chemins, En Europe, En Amérique et en Afrique du nord. Il est également appelé « St Jones Wort » (herbe de la St Jean car les sommités fleuries que l’on utilise sont cueillies en été au moment de la St Jean. Les feuilles du Millepertuis observées par transparence, apparaissent criblées de trous. Ces minuscules ou « pertuis » en vieux français sont en faite de nombreuses glandes translucides contenant des huiles essentielles.


Historique

Depuis des siècles, le Millepertuis est utilisé, notamment en baume externe, pour ses vertus cicatrisantes et son action dans le traitement externe des blessures. Au Moyen-âge, le Millepertuis était considéré comme une plante magique éloignant les mauvais esprits. Dès le XIX siècle, sa réputation de plante bénéfique dans le soulagement des troubles de l’humeur s’est développée.


Composants

Les sommités fleuries du Millepertuis contiennent de l’hypericine, de l’hyperforine, des composés phénoliques et des flavonoïdes. C’est principalement à l’hypericine que le Millepertuis doit ses vertus bénéfiques vis-à-vis des états dépressifs.


Usages

Le Millepertuis est traditionnellement utilisé pour améliorer la quantité du sommeil et les troubles de l’humeur avec dépression légère.

 

 

Si vous avez des plantes à mes soustraires, des ajouts, n'hésitez pas ! Ce blog est fait pour ça !

Publié dans plantes médicinales

Commenter cet article